A NEW VERSION OF IDAO OFFLINE (without internet) for PC is available, TEST IT !  download at http://bit.ly/2h2fr8G !

Featured Document

Browse Documents

1 document found tagged cycle biologique [X]
  • Title
    Effet de l’époque de coupe de la canne à sucre sur l’enherbement et le cycle biologique des adventices - A La Réunion -
    Type
    Report
    Description
    Au cours de deux campagnes agricoles (2006/2007, 2007/2008) à La Réunion, l’enherbement d’une cinquantaine de parcelles de canne à sucre a été suivi par des relevés floristiques effectués tous les quinze jours à partir de la récolte de la culture pour trois époques de coupe de la canne (juillet, octobre, décembre). A chacune des observations, les différents stades phénologiques présentés par les individus de la population de chaque espèce d’aventice sont notés ; cinq stades sont définis : 1/ la levée ; 2/ la feuillaison (ou le tallage pour les Poaceae) ; 3/ la floraison ; 4/ la fructification ; 5/ la mort des individus (dessèchement). La flore de l’étude comporte 155 espèces réparties en 116 genres appartenant à 43 familles botaniques. Les monocotylédones représentent 22% de la flore avec notamment Cyperus rotundus ; la famille des Poaceae se distingue en regroupant à elle seule 15% de la flore, avec comme espèces majeures Panicum maximum et Cynodon dactylon. Les espèces lianescentes occupent une place importante de la flore de cette étude, avec 26 espèces recensées, dont les plus fréquentes sont Momordica charantia, Coccinia grandis, Ipomoea spp. et Passiflora spp. Les suivis d’enherbement mettent en évidence le retard de la mise en oeuvre des opérations de désherbage, notamment pour les premières parcelles coupées. Les producteurs canniers attendent la fin de la récolte de la canne, pour commencer les opérations de désherbage. Certaines parcelles restent donc enherbées durant la phase critique de développement de la culture correspondant aux 4 premiers mois après la récolte. Sur les 48 parcelles suivies, seules 12 conservent un enherbement inférieur à 30% de recouvrement durant les 4 mois qui suivent la coupe. Sur les 155 espèces que comporte la flore de l’étude, environ un quart est suffisamment bien représenté pour établir un cycle de développement. Les principales espèces sont : Momordica charantia, Megathyrsus maximus, Amaranthus dubius, Cynodon dactylon, Cyperus rotundus, Euphorbia heterophylla, Solanum americanum, Passiflora suberosa, Paspalum paniculatum, Ageratum conyzoides, Passiflora foetida, Cardiospermum halicacabum, Kyllinga elata, Lantana camara, Litsea glutinosa, Paspalum dilatatum. Cette étude, qui prend en compte l’ensemble du cycle cultural de la canne à sucre, met en évidence la dynamique des infestations des parcelles selon les périodes climatiques. Les résultats acquis, permettront de mieux adapter les techniques de désherbage à la situation de la parcelle. Cette étude montre également l’importance croissante des adventices lianescentes en culture cannière.
    Attribution
    Gérard Lebreton