A NEW VERSION OF IDAO OFFLINE (without internet) for PC is available, TEST IT !  download at http://bit.ly/2h2fr8G !

Featured Document

Browse Documents

2 documents found tagged agrume [X]
  • Title
    Weed Control with a Cover Crop (Neonotonia wightii) in Mandarin Orchards in Guadeloupe (FWI)
    Type
    Miscellaneous
    Description
    Weed management is an important point of citrus production in Guadeloupe (French West Indies). Orchards are traditionally planted on sloping ground, and the use of herbicides regularly sprayed on the whole farm is the most common practice. Such a practice impacts the environment and the production benefits. Introduction of cover crops on these orchards is an interesting alternative. The very first aim of cover crops is to control weeds, but benefits in terms of erosion and other services are also expected. This study consists in quantifying the effects of cover crop introduction on mandarin orchards (Citrus reticulata (‘Frémont’). The cover crop system is designed in order to obtain a perennial association and to limit chemical intervention as much as possible. Over the 3 years course of the study, two different modalities were compared: (i) farmer practice, mandarin orchard with herbicide (Glyphosate) every 2 months, and (ii) mandarin orchard in association with Neonotonia wightii. Despite some difficulties in setting up the system, N. wightii efficiently suppressed weeds after 6 months. No more herbicide was sprayed on the associated plot while the bare ground plot received 5 herbicides a year. Meanwhile, no significant difference in the predawn water potential of the soil has been revealed between N. wightii and bare ground conditions. This indicates that N. wightii use growth does not entail additional water supply. After 3 years of experimentation, no impact on the orchard performance of the field has been observed. Experimentation is still on-going to estimate the transfer of this new technique to the farmer.
    Attribution
    F. Le Bellec, O. Damas, G. Boullenger, R. Tournebize, H. Ozier Lafontaine, H. Vannière and M. Lesueur Jannoyer
  • Title
    Caractérisation des communautés adventices des vergers d’agrumes de la Réunion et détermination d’espèces favorables à la mise en place de la lutte biologique par conservation
    Type
    Report
    Description
    En verger d’agrumes réunionnais, les interactions complexes existant entre flore spontanée, auxiliaires et ravageurs suggèrent possible l’établissement de la lutte biologique par conservation. Cette alternative aux produits phytosanitaires est d’autant plus prometteuse qu’elle repose sur l’aptitude du couvert végétal à offrir nourriture et abris aux ennemis naturels, dans un contexte où la majorité des vergers d’agrumes de l’Ile dispose d’un enherbement permanent dans leur système de culture. L’approche par l’étude des traits fonctionnels cherche à décrire le potentiel de chaque espèce composant le couvert végétal, puis se place à l’échelle de l’écosystème pour tenter de définir la communauté la mieux adaptée. La réalisation d’inventaires floristiques chez 10 producteurs réunionnais a permis de caractériser la richesse spécifique de 14 parcelles d’agrumes témoignant d’écologie variées. L’étude, menée entre le 28 octobre 2014 et le 9 janvier 2015, a révélé la présence de 154 espèces spontanément implantées dans l’ensemble des vergers, avec une hétérogénéité de richesse spécifique selon les parcelles. Cette inégalité semble liée aux pratiques culturales en place et aux conditions climatiques de la zone prospectée. A l’issue des inventaires, les 100 espèces d’adventices les plus représentées ont été décrites et évaluées sur leurs traits fonctionnels afin d’en sélectionner 8 particulièrement pertinentes, du fait de leur qualité de plante hôte et/ou source de nourriture alternative. Celles-ci feront l’objet de suivis en parcelle expérimentale et au sein de vergers, préalablement sélectionnés pour leurs écologies contrastées, dans le but d’étudier les réponses aux pratiques culturales et les influences de ces espèces sur l’écosystème et l’état sanitaire du verger. A long terme, et s’appuyant sur les traits de réponses de ces espèces, il s’agirait de déterminer les pratiques les plus appropriées au maintien des populations végétales soutenant les traits fonctionnels d’intérêt pour tendre vers une gestion agro-écologique de ces systèmes de culture.
    Attribution
    Mélodie Ollivier